Grand Theft Heroes (GTA V - RP PS4)
La référence du Roleplay francophone sur PS4.

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Invité
Invité

isarralune.blogspot.com

le Lun 19 Déc - 14:36
• Mon psychiatre •


Article datant de plusieurs années, écrit en France.


Stupéfaction mais également heureuse nouvelle !


Ce matin mon psychiatre m'a annoncé, à la onzième consultation, que je présentais des "troubles importants du comportement" induits par un "culte de la personnalité", troubles m'interdisant de subvenir par mes propres moyens à mes besoins matériels et qu'en vertu de ce fait il était légitime que je fasse une demande de prise en charge médicale à cent pour cent pour maladie de longue durée.


Ce qui signifie que je viens de franchir avec succès la première étape importante dans mon édification personnelle et, indirectement, dans celle de mes frères humains enchaînés à leurs misères sociales et spirituelles. Ils pourront peut-être bénéficier d'une plus grande liberté d'action de ma part grâce à la reconnaissance officielle de mon statut de "sauveur de foules abruties", ou plus modestement de "bel esprit oeuvrant à son niveau pour le salut de la masse". Certes ce que je viens de qualifier en termes glorieux, les psychiatres nomment cela plus sobrement et plus imbécilement "maladie".


Peu importent les mots.


La prochaine étape consistera -théoriquement- à percevoir une pension pour "invalidité", donc de mon point de vue à recevoir un salaire pour asséner à longueur de temps la vérité salvatrice à mes semblables. En d'autres termes je serai payé pour éclairer le monde de mes lumières isarriennes. Payé par ceux-là mêmes qui cotisent afin que moi, sujet marginal demeuré sain et qu'ils estiment néanmoins "malade", je bénéficie de la sécurité matérielle me permettant d'agir de manière bénéfique, sans souci du lendemain, sur leur esprit infirme.


Ce que dans mon cas mon psychiatre nommerait "aide financière au malade que je suis", moi j'appelle cela "salaire de bel esprit destiné à éduquer mes frères cotisants qui pataugent dans l'abrutissement ambiant".


Finalement le monde n'est pas si mal fait que cela.
avatar
Invité
Invité

Re: isarralune.blogspot.com

le Lun 19 Déc - 16:55
• La blague de la misère aux U.S.A. •



La définition de la pauvreté aux U.S.A actuellement c’est le fait, par exemple, de ne pas avoir d’accès à INTERNET chez soi.



Ou de ne pas posséder de téléphone portable. 



Et de bien d’autres choses équivalentes en termes de besoins "vitaux" :



- ne pas réveillonner
- ne pas manger de viande, ou n’en manger qu’une fois par semaine
- se priver des cadeaux de Noël
- rester chez soi durant les vacances
- se déplacer en mobylette (pire : à vélo) plutôt qu’en voiture



Et lorsqu’on est propriétaire d’une automobile, on est tout de même désigné comme une victime de l’injustice du système si celle-ci est vieille, sale, démodée, rayée, cabossée...



On considère également que se “vêtir dignement” c’est être habillé à la mode. Ne pas l’être est perçu comme une marginalisation insidieuse. Il y a quelques semaines, un vendeur, sympathique mais extrêmement simplet me dit qu'il faut être à la mode, suivre le mouvement... Comme si c'était vital ! J'avais beau tenter de le résonner, il restait dans son ignorance, il continuait de penser qu'il fallait être un misérable pour ne pas s'habiller avec des habits de marque, à la mode.



Quant à la misère, toujours selon cette définition officielle que j’estime abusive, cela signifie ne pas avoir d’eau du robinet, de chauffage ou l’électricité. A mon sens pouvoir se passer de l’onde domestique, de la chaleur accessoire et du courant électrique ce n’est pas de la misère mais au contraire une richesse, un privilège que seuls les esprits supérieurs savent goûter avec poésie : esthètes de haut vol, mystiques, grands artistes, vieux sages. 



Sans cesse gavés de toutes sortes de futilités, les éternels geignards que je raille si férocement ne pourront jamais être sensibles aux raffinements et délices rafraichissants du dépouillement matériel...



En ce qui me concerne, je vis parfaitement bien sans chauffage, sans portable, sans cadeaux de Noël, sans vacances, sans réveillons. Et sans mets carnés puisque je suis végétarien. Mais avec un vélo car j’utilise quotidiennement mes mollets, surtout quand il gèle !



Pour moi la réelle indigence c’est le fait de ne pas manger à sa faim tous les jours, de ne pas pouvoir se laver, endurer péniblement le froid. Etant donné mes maigres revenus et mes moeurs frugales, je suis censé appartenir à l’espèce des malheureux. Or je mange à ma faim, suis propre et ne souffre nullement du froid puisque je l’affronte avec joie et santé.



Tout le reste est secondaire : aliénation, artifice, amusement.



Et souvent perte de temps et d’énergie en plus de la perte d’argent. 



Beaucoup de gens dans ma situation, voire plus avantagés encore, se croient dans le besoin, se persuadent qu’ils sont à plaindre...



Soyons sérieux. Qu’est-ce que le vrai dénuement matériel ? Souffrir de la faim, du climat, de mauvaises conditions d’hygiène à en tomber malade, ne pas pouvoir se soigner, voilà ce qui atteint l’honnête homme. Heureusement cette véritable détresse n’existe pas aux U.S.A. 



Ou plutôt si, elle est présente aujourd’hui aux États-Unis dans nos rues, on peut la voir, la sentir, la toucher et même être contaminé pour peu que l’on soit faible, imbécile, infirme de l’âme.

Mais c’est une infortune inverse -morale et non alimentaire- dont sont victimes citadins et ruraux aux appartements surchauffés qui, appauvris en anticorps, tombent malade dès qu’ils sortent sous la pluie. Sans omettre les plus malchanceux, mal en point par excès de graisses et de sucres quotidiennement ingérés... C’est cela l‘adversité aux USA : la surabondance de richesses et de confort. 



Ce que l’on appelle “exclusion” est en réalité un certain état de confort et non d’insuffisance. Bien-être certes basique mais palpable.



Cette pauvreté ne consiste pas en un manque de choses essentielles mais en un manque de superflu. Conception très perverse de la condition sociale... Nombre d’assouvis tombent dans le piège et geignent sur leur sort qui en réalité est enviable (ou pour être plus exact, triste et indécent), même sans le comparer aux miséreux des pays défavorisés. 



La plupart des rassasiés de la classe moyenne et ouvrière se disent victimes de la crise tout en étant repus de babioles, gadgets, divertissements et inutilités, tant alimentaires que culturels.



Je crois que la valeur de l’être humain contemporain réside de plus en plus dans sa liberté effrontée de mépriser avec éclat, insolence et hauteur tout ce que la société de surabondance lui offre en termes de vulgarité.
avatar
Invité
Invité

Re: isarralune.blogspot.com

le Mer 21 Déc - 23:57
• HOMOPHOBIE •





"Homophobe" étymologiquement cela veut dire à peu près "avoir peur de l'homosexualité".


On a parfaitement le droit d'avoir peur de l'homosexualité.


On peut aussi détester l'homosexualité, ce qui est exactement mon cas. Nul n'a le droit d'obliger les autres à aimer l'homosexualité.


Et puis on a également le droit de critiquer l'homosexualité sans devoir être considéré comme un "affreux homophobe".


"HOMOPHOBE" n'est pas une injure ni un gros mot et ne devrait pas être employé dans un esprit réprobateur, culpabilisant.


Ce terme "HOMOPHOBE" n'a rien de péjoratif. Son emploi abusif dans ce sens injuriant est pervers de la part des intégristes de l'homosexualité. Le vocable "HOMOPHOBE" ne devrait pas être associé à la honte. Etre homophobe ne signifie pas être un pestiféré. Un  homophobe est une personne n'aimant pas l'homosexualité et sa promotion.


Je suis totalement homophobe. Et fier de l'être. Par chance, je vis depuis un certain temps en Amérique et peux donc critiquer ce vice sans craintes. Merci de bien vouloir respecter ma différence.
avatar
Héro Superactif
Héro Superactif
PSN AkaAshlea / AkaIave / AshlyHope
Messages : 1025
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur

Re: isarralune.blogspot.com

le Jeu 22 Déc - 1:03
Pour une fois que je suis d'accords avec un juif :ok:

_________________
Vive l'Empereur Napoléon Bonaparte  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ex-BGette admin et modératrice d'HGS
avatar
Invité
Invité

Re: isarralune.blogspot.com

le Jeu 22 Déc - 1:56
@AkaHope a écrit:Pour une fois que je suis d'accords avec un juif :ok:
Mais madame, je ne suis pas juif. Vous devez confondre, je suis un fervent chrétien !
avatar
Fondateur - Chef de Faction Civile & Gouvernementale
Fondateur - Chef de Faction Civile & Gouvernementale
Messages : 2150
Date d'inscription : 26/02/2014
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.heroes-games-studios.com

Re: isarralune.blogspot.com

le Jeu 22 Déc - 8:32
@Anonyme : Vous vivez avec des principes qui ne tiennent pas la route, tôt ou tard vous vous en rendrez compte. Carpe diem mortis.

_________________
/!A lire/!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Invité
Invité

Re: isarralune.blogspot.com

le Ven 23 Déc - 0:09
Gustavo Joseph Alvarez a écrit:@Anonyme : Vous vivez avec des principes qui ne tiennent pas la route, tôt ou tard vous vous en rendrez compte. Carpe diem mortis.
Je ne préfère pas vous écouter, acceptez le vice de l'homosexualité, l'idiotie matérialiste et autres choses nauséabondes si vous le souhaitez. J'aurais au moins essayé de résonner certaines personnes mais en vain.
Vous n'avez que du carambar dans votre slibard @Anonyme !
avatar
Invité
Invité

Re: isarralune.blogspot.com

le Ven 23 Déc - 0:36
• Le féminisme, cancer du siècle •


La lutte des femmes pour les femmes c’est comme le vent qui se révolterait contre la rotation terrestre : vain et grotesque.


Le féminisme est une boursouflure de la femelle bêtise dans le ciel de la gloire masculine.


Celle qui se bat pour sa “liberté” n’a pas compris que la dignité du sexe faible est de se tenir à côté du mâle, non de lui faire face. Le salut d’Eve est dans sa soumission, non dans l’affrontement.


La porteuse d’enfants n’est fondamentalement heureuse que dans les bras protecteurs et sanctifiants de son seigneur et non pas dans les égarements d’une “libération” qui l’aliène à des codes sociaux et moraux toujours plus vulgaires et déprimants.


Seuls les hommes dénaturés, les lâches, les poltrons, les châtrés, les mauviettes adhèrent à cette hérésie qu’est le féminisme. Sous couvert de progrès, de tolérance, d’égalité, ces pleurnichards se sont mis à ramper sous le regard approbateur des suffragettes. Les porteurs de couilles ont abdiqué face aux porteuses de jupettes. 


Pauvre eunuque épilé qui traite sa femme comme une vulgaire égale alors que ses ancêtres la traitaient comme une reine ! Misérable jappeur qui croit respecter son “égale” en la plaçant à hauteur de ses ambitions de chiot castré ! Lamentable dégénéré persuadé de rendre hommage à son épouse en lui tendant la lame avec laquelle elle va tondre sa crinière !



Le féminisme est une pensée décadente qui offense les lois génésiques fondamentales ainsi que les moeurs amoureuses les plus ancestrales car en vérité sous les codes terrestres et la volonté divine la femme est comblée d’être femme et l’homme est reconnaissant au Ciel d’être homme...
avatar
Assistant des Héros
Assistant des Héros
PSN Speedway44
Messages : 58
Date d'inscription : 22/08/2016
Age : 16
Voir le profil de l'utilisateur

Re: isarralune.blogspot.com

le Ven 23 Déc - 1:39
@taristous jean mathieux big up a issara

_________________
Salem pèlerinage en Angleterre
avatar
Héro Superactif
Héro Superactif
PSN AkaAshlea / AkaIave / AshlyHope
Messages : 1025
Date d'inscription : 09/07/2016
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur

Re: isarralune.blogspot.com

le Ven 23 Déc - 2:19
@issaralune Vous seriez pas de 4chan vous des fois ? Homophobe et homephile en même temps, c'est mignon.

_________________
Vive l'Empereur Napoléon Bonaparte  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ex-BGette admin et modératrice d'HGS
avatar
Invité
Invité

Re: isarralune.blogspot.com

le Dim 25 Déc - 0:00
• Seul à Noël •




Comme chaque année je serai seul à Noël.

Isolé, coupé de mes semblables, loin de tout, sans personne pour célébrer cette nuit magique, sans compagnie pour partager un repas délicieux et animé.

Seul dans le silence, seul dans le froid, seul avec moi-même.
Et, comme chaque année, en apprenant ma solitude, mon isolement, mon repas frugal, des natures charitables me plaindront, se désoleront, se révolteront !
Mais il sera trop tard, Noël sera passé. Le mal sera fait. L’injustice non réparée. L’offense totale.
Et c’est exactement ce que je souhaite !
Que l’on me foute une paix royale en ce jour de recueillement.
Ces bons citoyens “au grand coeur” qui se croient serviables, généreux, humains ne sont que de gros abrutis, de communs dégénérés, des porcs impies et même des âmes dégueulasses pour qui Noël n’est qu’une bacchanale à partager avec d’autres handicapés moraux de leur espèce.
Les gens dans la misère, ce sont eux.
Eux qui ont perdu tout sens spirituel, réduisant dans leur pensée atrophiée, leur coeur corrompu, leurs moeurs dénaturées de gloutons primaires le Noël sacré, propre et saint à une stupide opération alimentaire et de communication avec les “mamies isolées” comme ils disent avec tant de puérilité, et autres “personnes en situation de détresse”... C’est à dire, en réalité, des esprits de qualité qui ont choisi de passer un Noël d’ermite, un Noël de belle spiritualité, authentique, délicieusement austère, aux antipodes de la sottise sociale et de ses impératifs consuméristes.
Ceux qui s’attristent de me savoir ne pas passer la nuit de Noël sous des rires et des guirlandes sont des misérables, des déshérités, des indigents intérieurs.
Pour les êtres d’envergure, s’il y a un jour dans l’année où ils sont heureux de faire abstinence de plaisirs profanes, soulagés de se retrouver enfin seuls, loin des agitations vulgaires, rompant enfin avec les futilités relationnelles, c’est bien le jour de Noël !
Mais ces ventres à deux pattes sur le point de réveillonner sont incapables de comprendre une chose aussi belle, simple et vraie.

Il leur faut des artifices pour se sentir “être dans la fête”, ils ont besoin d’objets brillants, de mots creux et de sourires clinquants. Ces ânes n’ont pas compris le sens intime de Noël. Au lieu de se retrouver avec eux-mêmes ils se diluent dans l’insignifiance des partages anodins et imbéciles de cadeaux sans valeur sacrale qu’ils revendront dès le lendemain sur E-BAY.



Ces ogresques incarnations émues par ma “solitude”, prêtes à “m’aider”, promptes à m’inviter sous leur sapin, à me communiquer leurs joie en toc et à m’adresser leurs risettes frelatées sous prétexte que c’est Noël sont de gentilles brutes, de béotiennes sensibilités à la bonne volonté maladroite.
Une humanité de minables dont il faut avoir pitié. Hermétiques à ma cause, dégradés par leurs habitudes matérialistes, écrasés par leur sort de ruminants, anesthésiés par leur existence horizontale, ces animaux sont dans l’incapacité de saisir ce qui dépasse la hauteur de leur conifère clignotant à clochettes.
Moi j’aime la beauté des nuits de Noël froides et paisibles, le mystère profond des étoiles au-dessus des vieux clochers ou bien la tourmente des éléments, la morsure du gel sur mes doigts, le charme d’une messe de minuit dans une petite église glacée où prient avec sincérité des paysans modestes.
Et chantent des voix humbles.



Pour moi la solitude et le dépouillement des nuits de Noël sont de véritables bénédictions en ce siècle de surabondances. Les personnalités éveillées de mon espèce recherchent cette exquise, libératrice, fraiche âpreté des nuits de Noël.



Seul à Noël, tel est mon plus ardent désir.
avatar
Invité
Invité

Re: isarralune.blogspot.com

le Lun 9 Jan - 1:56
FERMETURE DU BLOG
CAUSE : FAUCHÉ !
PLUS D'INTERNET ! PLUS DE MAISON ! ISARRA PART PARLER AUX VACHES AMÉRICAINES, RENOUER DES LIENS AVEC DIEU ET LA NATURE ET SURTOUT DORMIR SOUS LA PLUIE !

:rage:

ISARRA VOUS EMMERDE BANDE D'HOMOSEXUELS DÉGÉNÉRÉS, PD, POURRIS, ENCULÉS ! J'EMMERDE AUSSI LES FÉMINISTES ! L'albatros va devenir un phénix afin de renaître de ses cendres !


ISARRA DEVIENT PAUVRE ! MAIS ISARRA DÉTESTE LES PAUVRES ! SALOPARDS DE ROMS ! MENDIANTS POURRIS ! TROUS DU'C DE PROLO ! ISARRA PAS COMME VOUS ! ISARRA GRAND ! ISARRA EST L'ALBATROS !


Adieu.
avatar
Invité
Invité

Re: isarralune.blogspot.com

le Lun 9 Jan - 21:58
Heu... Ouai...
Contenu sponsorisé

Re: isarralune.blogspot.com

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum